Aidants et accompagnants

Vous avez pris soin ou prenez soin de votre proche atteint par une maladie grave, une maladie chronique ou dégénérative et vous ne savez plus  où vous en êtes, vous vous êtes oublié pendant cette période difficile .

S’occuper d’une personne dépendante est un engagement et une grande difficulté.

La santé physique est engagée mais aussi la santé psychique avec la fatigue morale, la dépression et l’épuisement.

En tant qu'aidant, vous ressentez bien des difficultés, en plus de celles citées plus hauts, par exemple :

  • Malgré tous vos efforts, vous avez l’impression de ne jamais en faire assez et que votre engagement n’est pas vraiment reconnu par l’aidé et par le reste de la société.

  • Cela parait normal à tout le monde, mais personne ne reconnait la difficulté de ce rôle.

  • Vous avez des pensées dysfonctionnelles (« il fait exprès » « elle se moque de moi » …)

  • Ressentir de la culpabilité,

  • Vous ne reconnaissez plus la personne qu’elle était avant, vous n’arrivez pas à en faire le deuil,

  • Vous êtes soulagé de ne plus vous en occuper et vous culpabilisez ou votre entourage vous fait culpabiliser, 

Réinventer sa route après une telle épreuve, recréer sa vie après avoir perdu un être cher en ayant dû, pendant des années, faire face à un enchaînement de douleurs ne se décrète pas.

Je vais vous aider à gérer sereinement la charge mentale liée à vos émotions et votre stress, à ajuster la communication avec le proche et l’entourage, à poser vos décisions, à vivre au mieux le deuil et l'absence et à préserver ou à retrouver l’équilibre entre vie professionnelle, vie personnelle, entre espace personnel et rôle d’aidant. 

Contactez-moi pour savoir quel forfait vous convient le mieux.